construction blog

Une vraie présentation

Faisons plus ample connaissance

Avant de commencer à vous parler de mes créations, confections et autres, je voulais vous raconter brièvement comment je suis devenue “La Cordelette”.

Qui suis-je?

Je suis amoureuse (mariée, même!), j’ai un garçon de 11 ans qui s’appelle Moïse, et une fille de 8 ans, que vous avez déjà vu dans l’article précédent, qui se prénomme Leïla.

J’habite en Gironde où je mène une vie paisible.

et, à présent, on peut dire que je suis plutôt heureuse!

Ma vie d’avant

J’étais à l’époque une travailleuse sociale bien triste. (Ça ne fait que quatre ans, mais ça me semble si loin !)

Bah oui, je n’étais absolument pas à ma place professionnellement parlant!

J’ai donc décidé grâce à l’intervention de quelques anges gardiennes (oui, que des femmes (merci Maman, Martine, Magali, Nathalie….!),  de quitter ce milieu professionnel pour me glisser tout doucement dans la peau d’une couturière.

Certains m’ont dit: « ce n’est pas un vrai métier, y a pas assez de boulot là dedans… » …

Alors,  habituellement, j’ai une fâcheuse tendance à manquer d’assurance, mais là, pas question, c’était l’heure de faire des choix que je ne regretterai pas!!!

Bref… Dans ces moments-là, il est très important de n’écouter que soi… Les autres peuvent avoir une tendance défaitiste…

Il faut garder en tête que nous sommes généralement les meilleurs juges de ce qui est bon pour nous.

Et puis,  figurez-vous que si!!! C’est un vrai métier!

C’est moi qui ai fait la jupette… et la petite fille!!!

L’ère du changement

Ma formation

Je suis allée me former dans une école extraordinaire. (Espace couture à Floirac (33), pour ne pas la citer!)

Dans une école extraordinaire, on y trouve des formateurs exceptionnels, Marie Aline et Alain, et une ambiance hors du commun. (La vie est faite de rencontres…).

Je vous parlerai du travail accompli par ces 2 personnes-là  plus tard car cela mérite amplement un post dédié.

En tout cas, c’est dans ce lieu que j’ai compris que je ne m’étais pas trompée, il n’était plus question de perdre du temps, l’épanouissement ça se travaille!!

Mon objectif : baigner dans cet univers entourée de ces gens là.

 

J’ai donc suivi la formation, fait de petits stages chez une adorable couturière, ( la vie est faite de rencontres …), puis, après mon examen, j’ai travaillé avec  Delphine (une chouette nana!) rencontrée en formation! (la vie est faite de rencontres…)

Mes premiers pas de petite couturière

Toutes les deux (Delphine et moi), on s’est mise à notre compte au sein de Gambett’Couture à Floirac. J’ai fait mon expérience en retouches surtout, un peu de confection et de petites créations, et on donnait des cours de couture aux adultes débutants et aux enfants.

Puis à Noël 2014, l’une de mes anges gardiennes (et son mari) m’a offert THE machine, une machine à coudre et à broder. Lors d’un prochain post, je vous montrerai la bête…

Cette machine m’ouvrait un éventail de possibilités que je n’avais pas évalué au départ.

J’avais un potentiel intéressant dans les mains, mais difficilement exploitable dans le petit espace que nous avions, car une brodeuse nécessite un espace plus important qu’une machine classique !

Une décision difficile

J’ai passé une période que je qualifierais de « non-éfficace » d’un point de vue technique, mais je gambergeais énormément pour réussir à mettre tout cela à profit :

  • Mes nouvelles compétences
  • Ma super machine
  • Mes vrais désirs.

J’ai quitté Gambett’Couture dans le but d’ouvrir une mercerie dans laquelle j’aurais donné des cours de couture, fait des retouches, de la broderie, des créations etc.…

J’avais trouvé le local, les fournisseurs, on avait une solution bancaire… Bref, tout semblait réuni pour une belle réussite, et j’étais archi prête!

Mais il faut croire que ce n’était pas mon destin, car ce projet est tombé à l’eau. C’est que ça ne devait pas se faire, qu’à cela ne tienne  je n’abandonne pas si facilement!!

Aujourd’hui

À la suite de ces événements, je me suis installée chez moi.

Je travaille à domicile, je fais exactement ce que je souhaitais faire au départ en quittant Gambett’Couture, mais pas où je pensais!!

J’ai décidé de créer ma marque « La Cordelette », puis de réaliser quelques créations pour les vendre. De nouvelles anges gardiennes (merci Sandy, Caroline et Jenny…) m’ont donné un coup de pouce en me mettant le pied à l’étrier de la création et  de la vente privée…

Du coup, cette prochaine année et demi, sera surtout consacrée à la création de jolis accessoires et sûrement de vêtements pour l’été.

Lors d’un prochain post, je vous parlerai de ce que représente la création d’une collection de marque (aussi petite soit la marque, le travail est exigent!)

En tout cas, comme c’est encourageant, mon cher et tendre et moi-même, avons décidé de faire construire une maison pour l’adapter à mon activité professionnelle. Le projet construction est en cours, ce sera également le sujet d’un prochain post.

J’ai plein de choses à vous raconter… et ça me rend heureuse, car du coup, ça me donne le sentiment d’avoir une vie trépidante … des bizzz

Voilà, vous en savez plus sur moi. J’étais sensée être brève, mais c’est pas simple d’aller à l’essentiel quand on parle de soi car tout nous semble important…

Il est possible que vous souhaitiez me poser des questions sur mon parcours, ce que j’envisage de faire, etc… N’hésitez pas à formuler un commentaire, je tâcherai de vous répondre dés que possible.

Publicités
Partager l'article
  •   
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire