Coin couture
Organisez votre passion couture

Mes astuces pour une organisation parfaite de votre coin couture

24 juin 2019

Lors de mon sondage auprès des lectrices de ce blog, une problématique qui est souvent revenue, était l’organisation du coin couture.

On ne va pas se mentir, lorsqu’on ne possède pas une pièce ou un coin dédié à la couture, ce n’est pas la situation la plus simple. Mais il y a des astuces pour rendre le tout plus confortable sans avoir à pousser les murs.

Quelles sont les besoins inéluctables dans ce fameux coin couture?

Pour coudre, nous avons besoin:

  • D’une table, 
  • de notre machine à coudre, 
  • d’un fer à repasser et sa table repasser, 
  • du petit nécessaire (cf lien vers la bibliothèque créative), 
  • d’une bonne lumière, 
  • d’une zone de coupe, et 
  • de quoi ranger notre stock chéri de mercerie et de tissu.

Lorsqu’on possède une pièce dédiée, c’est génial, mais quand ça n’est pas le cas, on prend vite toute la place dans le salon.

Comment rendre cette étape de l’installation du coin couture agréable quand on manque d’espace ?

J’ai de petites astuces mises en place à l’époque où je cousais en autodidacte, époque à laquelle je m’étais installée un petit coin couture dans mon salon.

La première étape consiste à admettre que l’installation du coin couture à chaque séance, fait partie du jeu.

En gros, coudre commence dès l’installation, donc profiter de ce moment pour vous mettre dans l’état de bien-être que vous procure la couture.

Ensuite, mettez de la musique (si il y a du monde autour, mettez les écouteurs) et laissez vous porter par l’entrain que vous procure votre passion et la musique. La musique dans les oreilles est le top départ de votre séance, et n’oubliez pas que la musique adoucit les mœurs !

coin couture

Enfin, personnellement, un environnement esthétiquement joli m’encourage à m’y mettre. Aussi, pour répondre à ce besoin, chaque petit détail est choisi pour sa beauté, et s’il n’est pas possible qu’il soit beau à lui tout seul, je le customise:

Quelques exemples : 

  • mettre un joli ruban à une paire de ciseaux, 
  • mettre une jolie nappe en toile cirée ( pas en tissu, ça accroche les fils de couture)sur la table basique qui accueille notre machine à coudre, 
  • coller des stickers sur la machine, 
  • trouver de jolis contenants pour les outils…

Autres astuces en rapport avec le beau : 

Créez-vous un sac de rangement pour votre machine à coudre tel que celui-ci : (ici le lien du tutoriel gratuit)

coin couture
Celui de Dominique
COIN COUTURE
Celui de Pascale

Ce sont mes élèves qui ont téléchargé ce tutoriel et qui ont fait et parfaitement réussi ce modèle.

Ce sac cousu dans un tissu que vous affectionnez particulièrement rendra le déballage de votre machine tellement plus agréable…

De plus, si vous êtes obligée d’entreposer ce sac à la vue de tous, pensez à le coordonner à votre intérieur pour qu’il fasse partie du décor.

Le rangement de votre coin couture: vos différents stocks

Comme vous l’aurez constaté, depuis que vous avez débuté en couture, vous avez dû vous rendre compte que s’installer à la couture demande de la place, mais vos tissus et articles de mercerie, eux aussi occupent un sacré espace.

coin couture

Comment réduire l’impact de tout ce stock sur votre espace de vie ?

Première étape

La première étape consiste à trier vos tissus et articles de mercerie en ne gardant que ce que vous envisagez vraiment ou qui vous procure un sentiment heureux.

Cette partie est largement inspirée de ma tendance au minimalisme.

Vous le savez peut-être déjà mais se délester de biens matériels superflus permet de s’alléger le cerveau.

On se retire des contraintes et obligations dûes à la chose, mais on se retire également la culpabilité de ne pas s’en occuper…

Une lecture qui m’a beaucoup apporté dans le fameux questionnement « est-ce que c’est objet me rend heureux ? », c’est le livre à succès de Marie Kondo : “la magie du rangement”.

Il porte sur le rangement dans toute la maison, et est applicable à tous les types de pièces. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à le lire, il est très intéressant.

Seconde étape

La seconde étape correspond à la mise en place d’un système de rangement simple qui vous permet d’entreposer le tout où vous pouvez, tout en compilant des échantillons dans un classeur. Et n’oubliez pas d’annoter vos échantillons en précisant leur lieu de stockage.

Dès lors que vous aurez fait tout ceci, gardez la fibre du tri.

On pourrait se dire que c’est comme dans la notion minimaliste : « un qui rentre, un qui sort ». Autrement dit, lorsque vous acheter un nouveau tissu, cela impliquera que vous en coudrez un aussitôt, sinon vous devrez le donner ou le vendre!

 

Voilà pour mes astuces pour avoir un coin couture agréable!

Probablement en utilisez-vous déjà? Peut-être même que vous avez des idées à partager!!

Je vous attends dans les commentaires pour nous partager tout ça! 😉

Partager l'article
  •  
  •  
  • 4
  •  
  • 4
    Partages

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.