Romy et sa « robe Izzy »

Cette semaine, c’est au tour de Romy de nous partager sa création.

Romy a 40 ans et est maman d’un enfant de bientôt 10 ans.

Elle se passionne pour la couture de vêtements féminins, spécialement les robes de mariées un peu bohème et l’up cycling !

Et les jolies robes, c’est ce qu’elle préfère. Elle a d’ailleurs été finaliste du concours Burda de 2020. 

Avec ce bel esprit de challenge, Romy a appris la couture avec du DIY, des essais et des tutos 😊

Et devinez quel création Romy a choisi de vous présenter? Une robe bien sûr!!!

Romy, c'est à toi!

Bonjour à tous et bienvenue

Je m’appelle Romy et je suis ravie de collaborer avec Florence pour cette première présentation de couture. J’adore coudre et porter des robes, j’ai donc choisi de vous présenter le modèle 

Izzy de l’éditeur de patron Fibre Mood.

« https://www.fibremood.com/fr/patrons/551-izzy-robe »

Le choix de La robe :

Grace au module « définir sa morphologie » que vous trouverez dans la formation organise ta passion couture, j’ai pu définir le type de vêtement correspondant à ma silhouette.

En suivant les savants calculs élaborés par Florence, j’ai découvert que j’ai une silhouette en H.

A moi les robes portefeuilles, cache cœur, ceinturées et normalement au-dessus du genou.

En fouillant dans ma réserve de patrons – je suis collectionneuse – j’ai ressorti l’un d’entre eux que j’avais commandé depuis un certain temps, représentant tous les critères de la robe idéale en dehors de sa longueur.

Etant plutôt grande (1.76m), je n’ai aucun souci à porter des vêtements longs, Florence me contredira si nécessaire. (Eh non, je ne te contredirai pas, c’est tout à fait ça!)

Les détails qui m’ont plus:

  •  la robe faux-portefeuille,
  • la ceinture,
  • j’aime les modèles simple et chics.

 

Sur le site de Fibre Mood, vous pouvez commander les différents patrons en version pochette ou en PDF à imprimer, il y a beaucoup de choix et également des modèles pour enfants et aussi pour hommes.

Je n’avais jamais travaillé sur cette marque de patron!

Ce patron est gradué généreusement de la taille 32 à 58, si ce n’est pas le cas ne vous découragez pas. 

Un modèle vous plait et que votre taille n’est pas présente ? Vous pouvez aisément agrandir ou réduire les tailles d’un patron grâce aux explications fournies par la formation de Florence « adap’ton’patron »

En prenant mes mesures, 97-75-100 je choisi de découper la taille 40, soit une taille d’aisance, je fais toujours ceci quand j’essaie une nouvelle marque de patron, car je préfère en avoir trop que pas assez !!!!

Les Fournitures :

Le Patron Izzy de Fibre Mood à 8.50€

Fibre Mood recommande pour cette création un tissu souple et lourd, j’ai choisi un crêpe polyester envers satin de couleur ivoire, commandé sur le site de la boutique parisienne « Les Coupons de Saint Pierre »  au prix de 20€ le coupon de 3m.

J’avais déjà 2 coupons de ce tissu en stock, le métrage recommandé pour la taille est 3.30 M, je n’ai eu besoin que de 3M.

J’ajoute que J’adore les LWD (Little White Dress) et en colorimétrie le blanc-cassé, l’ivoire est une couleur neutre. 😊

J’ai également acheté 5 boutons nacrés au prix de 1.50€ pièce et de la queue de rat pour mes boutonnières directement à la boutique les Coupons de Saint Pierre.

Je ne me suis pas encore lancé dans la création de boutonnières à la machine à coudre, promis je me mettrai au défi prochainement !

Concernant les fournitures j’ai également besoin d’entoilage thermocollant pour les parmentures.

Les grandes étapes de la couture :

En mesurant la longueur du patron soit 125cm,  je pris la décision de ne pas faire d’ajustement sur la longueur, ce patron étant déjà un modèle très long.

Le découpage du patron et le découpage du tissu, fut assez facile et rapide, au vu du peu de pièces :

  • 1 pièce dos et,
  • 2 pièces pour le devant,
  • 1 paire de manches,
  • 1 ceinture et,
  • des parmentures. 

 

😱Après découpage, je m’aperçus que le patron était dessiné sans les marges de couture, l’horreur !!😱

 Jamais vu un patron papier sans marges de couture incluses, comme quoi je n’avais pas encore tout vu, un petit conseil, chers lectrices et lecteurs, ne faites pas comme moi et lisez bien les explications avant de vous lancer 😓!!!! 

De nature plutôt instinctive, j’ai décidé de continuer ma création….  Sur le papier il devait manquer 1cm partout et 4cm en bas !!!

La couture fut assez facile, excepté pour les manches, le crêpe satin ça glisse un peu, les explications sont claires et détaillés et le schéma de montage explicite.

(NB : Vous pouvez avoir accès au livret explicatif du patron en le téléchargeant sur le site sans acheter le patron, il faut pour cela créer un compte, ce qui peut être utile avant de se décider pour un modèle.)

Les ajustements :

Apres avoir monté la première parmenture, je ne fus pas satisfaite du résultat, trop visible en transparence à cause du tissu clair.

Je me posai donc la question de doubler totalement la robe, mais au premier essayage le tissu ne s’avéra pas si transparent que cela !

Finalement je pris la décision de faire une finition au biais, que les dieux de la couture me pardonnent !!!

A l’essayage, je nageais dans la robe et ce malgré l’absence de marges de couture, je prends toujours une aisance et c’est toujours trop grand, à méditer pour les prochaines cousettes !

J’ai réduit les côtés de 1.5 cm à peu près, concernant les manches, je me retrouve avec des manches relativement courtes !

C’est bien les manches ¾ aussi !!! 😜

Je vais rajouter des petits passants sur le côté et à l’heure où je vous parle j’hésite encore à entoiler la ceinture.

En petit bonus, je me suis créée un bandeau pour les cheveux avec les chutes du tissu de la robe. 🪡

Conclusion de cette cousette

Cette petite robe blanche est parfaite pour une escapade sous le soleil, un diner romantique en bord de mer, le rendu est très sympathique accompagné d’un joli bronzage et d’une petite paire de talons.

J’aime son côté faussement sage et les boutons nacrés apportent un petit cachet supplémentaire.

Pour une robe plus protocolaire en blanc, j’aurais fait le choix d’une doublure intégrale.

Pour les débutants en couture, je conseillerais un tissu qui n’est pas blanc et pas trop glissant, cela vous évitera la finition au biais, la galère des manches et l’entoilage de la ceinture (finalement)😊

Il y a peu de pièces à coudre et des grandes lignes de couture, un fois le tissu épinglé c’est fun, il n’y a plus qu’à avancer avec la machine à coudre !

L’ajustement par la ceinture et l’absence de fermeture éclair rendent le modèle facile à exécuter et l’assurance d’un rendu agréable.

J’espère que vous avez apprécié cette première présentation, n’hésitez pas à me suivre sur les réseaux sociaux FB et Linkedin ou les articles du blog de Florence seront publiés.

Mon facebook & Mon Linkedin 

Partager l'article
%d blogueurs aiment cette page :