Couture

Matériel de base de la couturière débutante

14 juillet 2017

Vous allez trouver ça dingue, mais avant de savoir coudre, je ne savais pas coudre!! (ahahah!) Ce que je veux dire, c’est qu’en tant que débutante, on se pose mille et une questions, et l’inconnu fait peur.

Alors pour vous décomplexer, vous, les débutantes, j’ai décidé de faire quelques articles qui vous seront destinés en me remettant dans la peau de cette personne excitée à l’idée d’apprendre mais paralysée à l’idée de commencer… Je vous rassure, je vais y aller doucement et je suis disponible pour répondre à vos commentaires ;-).

Alors, cela peut paraître fou mais je vais commencer par le commencement… la base, quoi !
Donc voilà !

Le matériel de base de la couturière débutante.

Je ne vous parlerai ici que des accessoires indispensables, mais au cours de votre pratique, libre à vous d’agrémenter cette liste.

– Les épingles

De simples épingles de couturière à têtes plates comme celles-ci feront l’affaire. 

Ce sont les épingles les plus pratiques , car on peut repasser dessus et on peut coudre dessus, elles ne font pas dévier la machine à coudre.

–Les aiguilles à coudre

N’hésitez pas à prendre un assortiment de plusieurs tailles. Ainsi vous pourrez vous en servir sur de nombreuses matières. A savoir que les fines aiguilles servent aux matières délicates , tandis que les plus épaisses servent pour les cuirs ou encore les lainages.

–La paire de ciseaux pour le tissu

Attention, cette paire ne doit servir qu’au tissu car les lames sont assez fragiles, et s’abîment sur les autres matières comme le papier…

L’utilisation sur  d’autres matières obligerait à les aiguiser très souvent.

Cette paire de ciseaux doit idéalement faire entre 20 et 25 centimètres et de préférence être coudée comme celle-ci, et cela afin que le tissu reste bien plat quand on le coupe.

–Les ciseaux à papier

Une paire de ciseaux classique du commerce sera amplement suffisante, l’essentiel étant de bien faire la distinction entre les ciseaux à papier et les ciseaux à tissu.

–Les ciseaux à broder

Ce sont de petits (tout petits) ciseaux, de 10 cm environ. Les lames sont très pointues et fines . Ils servent à couper les fils et peuvent remplacer le découd-vite.

–Le découd-vite 

L’incontournable de la débutante (et même plus tard…).

Cet outil permet de couper les coutures que l’on a raté… Et oui, on a le droit à l’erreur !

–Le mètre de couturière

Il en existe de nombreux. Je vous conseille d’en prendre un enrouleur automatique, il est pratique arranger dans la trousse et ne s’emmêle pas.

–Un réglet 

Qu’est-ce que c’est ? C’est une règle, dans le zéro se trouve au bord de la règle.

–Pour tracer :

La savonnette en fin de parcours! Eh oui, les savonnettes quand elles sont toutes fines sont formidables pour tracer! Elles ne coûtent rien et font très bien le job.

Une craie de tailleur ou encore un crayon à tissu à recharge.

Il existe aussi un stylo intéressant, car il écrit sur le tissu et s’efface à la chaleur du fer à repasser.

C’est le stylo frixion de la marque Pilot.

Cependant, je vous recommande de faire des essais sur les tissus… Il arrive qu’en l’effaçant au fer, il reste une trace blanche …

crayon tissu à recharge

craie

stylo frixion

 

Voilà, une fois que votre trousse comporte tout ces éléments, vous avez vraiment l’essentiel pour commencer… 

J’espère que cela vous aura aidé et si vous pensez que j’ai oublié quelque chose, surtout dites le moi dans les commentaires!

On ne sait jamais ça arrive d’oublier…

Surtout à moi… vous connaissez Dory dans Nemo, elle me fait un peu penser à moi ;-))

ABC

Laisser un commentaire